Cumul emploi études des jeunes

Par UNI Archives

Le 18 septembre 2007 à 12h15

UNI

Je partage l'article

Dans son rapport remit au Premier ministre, le CAE (Conseil d’analyse économique) préconise de favoriser le cumul emploi études, rejoignant ainsi les positions défendues par l’UNI.

En France, seulement 10.8% des jeunes ont un emploi tout en poursuivant leurs études, alors qu’ils sont 30.8% en Allemagne, 35.1% au Royaume-Uni. Au Danemark avec 55.6% et 58.3% aux Pays-Bas, la majorité des étudiants travaillent.

Le CAE voit un double avantage à favoriser le cumul emploi études pour les jeunes. Celui-ci « faciliterait leur insertion sur le marché du travail en atténuant la brutalité du passage de la non-activité à l’activité (professionnelle) ». De plus, « une expérience plus précoce du marché du travail pourrait orienter le choix de formation des jeunes vers des filières à débouchés plus assurés». Ainsi « le nombre de jeunes se rendant tardivement compte, au moment de leur entrée sur le marché du travail, que leur formation parfois longue ne leur assure pas un débouché à la hauteur de leurs attentes » serait réduit.

A l’instar de l’enquête réalisée par l’OVE (Observatoire de la vie étudiante), soulignant que le cumul emploi à temps partiel études « n’a pas d’incidence significative sur le taux de réussite aux examens », le CAE souhaite que soit favorisé les emplois à temps plein mais ceux à temps partiel.

L’exonération partielle d’impôt sur le revenu votée par le Parlement en juillet 2007 va dans le bon sens. Le CAE propose d’aller plus loin en exonérant totalement de cotisations retraites (ces périodes de travail ne seraient pas prises en compte dans le calcul des droits à la retraite) et de toutes contributions sociales salariés et employeurs (les jeunes bénéficiant dès lors du régime de sécurité sociale étudiante). Ces incitations financières seraient conditionnées à la poursuite effective d’études sanctionnées par la réussite aux examens.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !