Déclaration de candature à la Vice présidence du CEVU

Par UNI Archives

Le 11 mai 2003 à 9h55

Image Déclaration de candature à la Vice présidence du CEVU

Je partage l'article

Madame le président, mesdames messieurs les professeurs et maîtres de conférences, mesdemoiselles messieurs les élus étudiant, mesdames messieurs les personnels administratifs, messieurs les personnalités extérieures.
Je m’appelle Amaury Duquesne je suis étudiant en 2e année de DEUG de droit et souhaite suivre l’an prochain la licence droit allemand.
J’ai décidé de faire acte de candidature au poste de Vice président étudiant de l’Université Paris II, en effet j’aspire a occuper ce poste pour 1 raison et une seule :
Incarner une volonté pour ces 2 prochaines années
Cette volonté s’incarne sous 6 aspects : une meilleurs orientation internationale de notre université, le défi de l’insertion professionnelle, la gestion de la reforme LMD et la défense de nos diplômes, valoriser les initiatives étudiantes et accroître les liens au niveau local.

L’international :
Notre université dispose pour sa partie juridique de convention, d’accord, de protocoles d’accord, d’échanges bilatéraux extrêmement nombreux. A chaque conseil de nouveaux accord sont votés. Cette situation assez favorable pour le droit doit se développer aux autres secteurs de notre université :

o je propose que pour la mandature 2003-2005 une attention toute particulière soit portée aux UFR d’économie gestion et d’AES afin que sois au moins pour partie comblé le déficit de partenariat frappant ces 2 UFR et principalement dans le domaine anglo-saxon.

o je propose que soit inscrit dans le prochain contrat quadriennal la création d’une licence franco espagnole sur le modèle déjà existant dans notre université de la licence franco-allemande ou franco suisse.

Reforme LMD :
C’est assurément la reforme majeure que notre université devra gérer ces 2 prochaines années. A bien des points de vue ce projet semble prometteur ; une meilleure mobilité européenne des étudiants est toujours a souhaiter. Nous soutiendrons donc la reforme telle qu’elle a été envisagée par Mme le président.

Insertion professionnelle :
Je propose que soit revalorisée la cellule « entreprise-université » afin de développé son activité en faveur de stages pour les étudiants.
D’autre part une action de soutien en faveur des formations professionnelles type IUP sera poursuivie notamment en ce qui concerne le déficit d’échanges internationaux.

Défense des diplômes :
Nous réaffirmons ici notre attachement aux principe d’accès par la sélection aux 3e cycles de l’Université Paris II

Valorisation de initiatives étudiantes :
Celles ci sont nombreuses et souvent pertinentes. Cependant le nombre de soutien nécessaire au dépôt d’une motion qui serait soumise a débat est fréquemment difficile a obtenir. Je propose que sois revu dans une forme plus simplifiée la procédure de dépôt de motion.

Au niveau local : nous souhaitons la poursuite des relations engagées avec le conseil parisiens de la vie étudiante.

A tout ces échelons le mouvement que je représente a su s’investir.

1)Au niveau européen par notre appartenance a l’EDS (european democrat student……) dont le représentant de mon mouvement ; J-H Leleièvre était candidat au CS par ailleurs élu au CROUS de Paris.

2) Au niveau national : Mr Perrin élu au CS est également membre du CNESER

3) Au niveau local : j’ étais moi même jusqu’au mois de décembre responsable de la commission « insertion professionnelle » dans le cadre du conseil parisien de la vie étudiante.

4) Au niveau universitaire ; l’ensemble de nos élus sont tant issu de la filière juridique , économique ou multimédia.

5) J’ai moi même siégé 2 ans au conseil d’administration ainsi qu’au conseil d’UFR droit 1er cycle.

Parce que la mobilité européenne et internationale est un enjeu que notre Université ne peut se permettre de laisser filer, parce que notre université a le devoir de donner a chacun de ses étudiants les meilleures chances pour sa vie professionnelle, parce que notre université dispose d’une réputation d’excellence et doit la conserver, parce que notre université doit être a l’écoute de ses étudiants. Je vous demande mesdames, mesdemoiselles, messieurs de soutenir par votre vote ma candidature.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !