Dernier rebondissement à l’Université de Rouen

Par UNI Archives

Le 13 janvier 2008 à 16h09

Image Dernier rebondissement à l’Université de Rouen

Je partage l'article

Le CA a été encore une fois de plus le théâtre de revendications syndicales.


Pour rappel, le vote du budget par le Conseil d’administration du 16 décembre 2008 avait déjà été repoussé suite au blocage partiel dudit Conseil par une poignée d’étudiants de lettres venus remplir les rangs contestataires de l’UNEF.

Le lendemain, les 3 conseils de l’Université avaient, sur demande de la FSU, voter une motion demandant:
le rétablissement des postes que le ministère envisage de supprimer et la clarification des modalités de calcul des attributions budgétaires
l’abandon du projet de réforme du statut des enseignants-chercheurs
un moratoire (d’au moins un an) sur la masterisation des IUFM et l’ouverture d’une véritable concertation entre les acteurs de la vie éducative et universitaire

Aujourd’hui encore, 13 janvier, l’Université rouennaise est soumise au chantage des syndicats. En raison, de conditions qui ne sont pas encore remplies selon eux, il ne leur est pas possible de voter le budget. Ainsi, le budget a été refusé par 11 voix contre, 14 (dont l’UNI) pour et 3 abstentions.

Nous dénonçons cette situation qui perturbe plus que jamais le bon fonctionnement de l’Université. En effet, un nouveau budget doit être établi très prochainement et sous le risque que l’Université en soit dessaisie au profit du recteur.
Nous sommes également consternés car le budget de l’Université de Rouen n’a jamais été aussi important. La dotation de l’Etat est en augmentation de plus d’un million d’euros en hausse de 5% en un an.

Espérons que cette situation se règle prochainement. Il est aussi important que chaque élu prenne ses responsabilités envers la communauté universitaire. Nous craignons que l’Université rouennaise, déjà à la traîne par rapport à ses concurrentes françaises, ne le soit encore plus.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !