Des cours de sport en mixité choisie à Sciences Po Lille : interdiction de participer pour les hommes hétéro/cisgenre

Par UNI Lille

Le 22 janvier 2024 à 16h57

UNI

Je partage l'article

Deux associations étudiantes de Sciences Po Lille, « le Bureau Des Sports de Sciences
Po Lille », ainsi que « Bon Chic Bon Genre » ont obtenu des financements de Sciences
Po Lille
, via leur commission de vie associative, pour mettre en place 12 cours, de
« CrossFit en mixité choisie »
, tous les jeudis à partir du 18 janvier.

Les deux associations organisatrices ont précisé dans le déroulé de ces cours que les
hommes hétéro/cisgenre ont l’interdiction de s’y rendre
. Encore une fois,
l’administration de Sciences Po Lille est complice d’une idéologie d’extrême gauche
discriminatoire
qui nuit à la vie des étudiants.

Nous avons donc contacté Monsieur le Directeur, Pierre Mathiot, qui nous a affirmé que
ces deux associations ont bénéficié d’une subvention de 1000€. Cette subvention
ayant été voté au CA et au CVA de Sciences Po Lille. Il affirme ensuite qu’il est «
important et nécessaire de prêter attention à des demandes spécifiques lorsque
celles-ci permettent à des personnes d’aller mieux, de se sentir mieux, quitte à ce que cela
passe, en tous cas dans un premier temps, par une pratique “protégée” » en assistant
sur les personnes en transition de genre
.

L’UNI Lille exige l’interdiction de ces cours, en demandant à Sciences Po Lille de faire
marche arrière, mais également à l’Université de Lille de réagir, étant donné que Sciences
Po Lille fait partie de ses établissements-composantes.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Un proviseur de lycée menacé de mort pour avoir demandé à une élève de retirer son voile

Article lié -

L’UNI s’oppose à la délocalisation d’un master d’Aix-en-Provence sur le site Colbert de Marseille

Article lié -

Résidences Crous laissées à l’abandon : L’UNI demande un plan d’urgence au ministère de l’Enseignement supérieur