Encore 10 jours pour vous faire entendre !

Par UNI Archives

Le 5 octobre 2009 à 16h26

UNI

Je partage l'article

L’UNI a lancé le 17 septembre dernier une consultation sur le Grand emprunt national, voulu par le Président de la République, pour financer des dépenses d’avenir, notamment dans le domaine de l’économie de la connaissance.

Les étudiants sont doublement concernés par le Grand emprunt : c’est nous qui serons parmi les principaux bénéficiaires, mais c’est également sur notre génération que pèsera le poids de son remboursement, alors que la dette continue à augmenter fortement. C’est pourquoi l’UNI a lancé une consultation nationale, sous forme de questionnaire, pour que les étudiants prennent toute leur part au débat.

Le questionnaire, imprimé à 400 000 exemplaires et diffusé actuellement sur l’ensemble des campus de France, est également consultable sur le site internet de l’UNI à l’adresse suivante : www.uni.asso.fr/emprunt.

Un sujet important mais pourtant méconnu

En allant à la rencontre des étudiants, les militants de l’UNI doivent d’abord faire preuve d’explications et de pédagogie, tant le projet de Grand emprunt est méconnu pour une majorité des étudiants.

une des nombreuses tables d'information que les militants de l'UNI tiennent sur les campus
une des nombreuses tables d’information que les militants de l’UNI tiennent sur les campus

Nous devons sensibiliser les étudiants sur les enjeux du Grand emprunt, les opportunités qu’il pourra offrir, mais également les risques, en termes de coût, si les bons choix ne sont pas effectués.

Les étudiants souhaitent des investissements dans le logement étudiant et dans la recherche

A ce jour, près de 30 000 étudiants ont rempli le questionnaire, dont un quart sur internet.

Les premières tendances qui se dégagent montrent que la très grande majorité des étudiants (92 %), quelque soit leur filière, souhaitent que le Grand emprunt finance des investissements d’avenir et non des dépenses de fonctionnement.

Pour plus d’un tiers des étudiants (36%), le Grand emprunt doit porter prioritairement sur le logement étudiant, en particulier pour financer des solutions innovantes sur les campus.

Vient ensuite la volonté pour 21 % d’investir dans la rénovation des campus (essentiellement pour les numériser) alors que 18 % souhaitent prioritairement un soutien à la recherche, et notamment au développement des liens entre recherches publique et privée. De nombreux étudiants se montrent également sensibles à l’amélioration des outils d’aide à l’insertion professionnelle.

Consultation jusqu’au 15 octobre

Les résultats complets de la consultation ainsi que la contribution de l’UNI, qui s’inspirera de l’ensemble des réponses qui lui seront parvenues, seront connus avant la fin du mois d’octobre. Les étudiants ont jusqu’au 15 octobre pour donner leur avis.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !