Et si on réformait la réforme des langues?

Par UNI Archives

Le 21 décembre 2009 à 21h15

Image Et si on réformait la réforme des langues?

Je partage l'article


Nous demandons l’inscription automatique des étudiants en niveau 3 en anglais dans une deuxième langue de leur choix.

Nous proposons que les étudiants en niveau 2 puissent demander à étudier une seconde langue lors d’un entretien avec le Département des Langues; un entretien pendant lequel l’étudiant exposerait sa motivation avec à l’appui une lettre de motivation.

Nous proposons l’instauration d’une LV3 qui serait une option au même titre que le latin ou le grec. Les étudiants pourraient ainsi démarrer une troisième langue comme le chinois, l’arabe ou encore l’hindi…

Nous proposons que les étudiants de niveau 5 en anglais puissent suivre des cours magistraux en anglais à la place du cours d’anglais classique.

Nous proposons la mise en place de cours magistraux ou plutôt de conférences ou « leçons inaugurales » en langues étrangères comme l’espagnol, l’allemand ou encore le chinois. Ces conférences porteraient sur une question précises et les étudiants de toutes les années confondues pourraient s’y inscire librement.

Nous demandons que les crédits ne soient pas donnés de façon rétroactive comme le prévoit la réforme mais à la fin de chaque semestre. Nous demandons donc que soient rétablies les évaluations afin de permettre un suivi individualisé de l’étudiant.

Nous demandons que l’ensemble des logiciels, indispensables à l’étude de l’anglais comme « reflex business english », soient compatibles avec l’ensemble des ordinateurs comme les Macs (avec Safari).

Nous proposons que les testes de langues comme l’IELTS ou encore le TOEFL indispensables pour partir en 3A ou pour être diplômés de Sciences Po soient gratuits pour l’ensemble des étudiants. Et que les étudiants boursiers qui ont payé ces tests soient remboursés cette année.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !