Examen: les étudiants otages des syndicats

Par UNI Archives

Le 11 mai 2003 à 9h56

Image Examen: les étudiants otages des syndicats

Je partage l'article

Et rebelote !!
Revoila les usagers du « Service Public » des transports en communs privés de métros, bus ou RER par certaines centrales syndicales. Nous tenons donc à remercier, tout particulièrement la CGT, qui nous offre le grand privilège de pratiquer les sports urbains aux aurores : vive le vélos, les rollers, le jogging et autre marche à pied pour nous rendre à nos examens!
Nous remercions également les syndicats « étudiants » UNEF et SUD pour leur soutien à ce genre de pratique! A croire qu’eux mêmes ne sont pas en partiels !!

– Alors que le projet actuel ne touche pas les fonctionnaires actuellement en grève.
– Alors que cette grève est illégale à double titre: atteinte au pricipe de continuité du service public et absence de préavis.
– Alors que cette grève affecte un grand nombre d’étudiants franciliens en examens ou en concours,

Les syndicats jouent encore aux grevistes professionels, en effet:
– non contents d’avoir pris en otage les étudiants par la grève des transports,
– non contents de mettre les lycéens en difficulté pour le baccaluréat du fait des grèves incessantes dans l’éducation nationale,
– non content de prendre en otage les familles tributaires des crèches et jardins d’enfants actuellementen grève,

les syndicats commencent maintenant à prendre otage les étudiants et candidats au BTS. De tels faits se sont produits à Perpignan et à Toulouse où des piquets de grèves empèchaient les étudidants de se rendre à leurs examens. Les étudiants de Paris I et de Paris XII en ont également fait les frais.
Le plus scandaleux est que ces pratiques rencontrent le soutien massif des syndicats « étudiants » SUD et UNEF.

l’UNI-Paris II s’insurge contre cette prise en otage et demande à ce que toutes les mesures soient prises pour que de tels agissements ne se reproduisent plus et soient sanctionnés.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !