Fermeture de classes prépas : L’UNI s’oppose au démantèlement des filières d’excellence françaises et demande au gouvernement de lancer un grand plan pour les défendre !

Par Yvenn Le Coz

Le 5 janvier 2024 à 20h42

UNI

Je partage l'article

Formations d’excellence uniques au monde, les classes préparatoires aux Grandes Ecoles forment nos futurs cadres et restent l’une des seules filières imperméables à l’abaissement généralisé du niveau éducatif en France. Pourtant, cinq classes prépa devraient être supprimées, quatre à Paris et une à Rennes, à la rentrée prochaine.

Accusées d’être élitistes et de manquer de « mixité sociale » les classes prépas qui menacent d’être fermées sont gratuites, avec de hauts taux de boursiers et respectueuses du modèle méritocratique républicain. Cette accusation d’élitisme, qui a également mise à mort l’école d’excellence qu’était l’ENA, est dangereuse pour le niveau de notre modèle éducatif. Le modèle d’excellence de la prépa est un modèle qui justement permet à tous les lycéens, sans distinction de classe sociale, d’accéder sur la base du mérite à une formation élitiste.

Le discours anti-élite ambiant dans le monde de l’enseignement supérieur, discours servant de base offensive contre les classes prépas, ne mène qu’à la continuité de l’abaissement du niveau global des étudiants. L’élitisme des classes prépas n’est ni à condamner, ni à supprimer. C’est un élitisme légitime basé sur le mérite de chacun et non pas sur ces revenus. Vouloir s’attaquer à l’un des derniers modèles de la méritocratie et de l’excellence à la française ne relève encore une fois que d’une hypocrisie idéologique d’un petit monde universitaire et politique.

L’argument du manque d’étudiants au sein de ces classes est également invoqué pour justifier cette suppression. Pourtant, l’ensemble de ces classes prépas sont complètes ou quasiment complètes et représentent chacune plus d’une quarantaine d’étudiants. En réalité, il s’agirait plutôt d’un manque de moyens alloués à ces formations, pourtant nécessaires au rayonnement intellectuel de la France.

L’UNI continuera de défendre les classes prépas, symbole de la méritocratie républicaine, et s’oppose à la fermeture de ces cinq classes prépas. Dans ce sens, l’UNI se joindra à la mobilisation du 15 janvier contre la fermeture des classes prépas et appelle le gouvernement à lancer un grand plan de défense des filières d’excellence et d’élite visant à leur allouer davantage de moyens financiers et à leur assurer une meilleure promotion auprès des lycéens.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Raphaël Arnault, un militant ultra-violent et fiché S, investi par le Front Populaire aux élections législatives

Article lié -

Communiqué de presse sur les élections législatives

Article lié -

Démission d’Eric Carpano, président de l’université Lyon 3