Georges Frêche rate sa révolution culturelle

Par UNI Archives

Le 5 octobre 2005 à 10h34

Image Georges Frêche rate sa révolution culturelle

Je partage l'article

Alors que la Région Languedoc-Roussillon a entamé sa campagne de publicité pour vanter les mérites de la gratuité des supports de cours à l’intention des lycéens, intitulée « l’an II de la gratuité », l’UNI « la droite lycéenne » dénonce une nouvelle tentative de Georges Frêche d’imposer une vision idéologique dépassée auprès de la jeunesse.


L’UNI constate avec regrets que la présidence actuelle de la Région continue à faire de la ségrégation entre les secteurs éducatifs public et privé. En effet, la Région, habituée à des effets d’annonce, n’a pas concrétisé ses promesses. Nous avons tous pu voir dans les médias des distributions de fournitures scolaires par des personnels de la région, or nous sommes forcés de constater que de nombreux établissements n’ont toujours rien reçu, empêchant élèves et professeurs de travailler dans de bonnes conditions.

De plus, les lycées privés ne semblent pas avoir été pris en compte dans les calculs médiatiques de Georges Frêche car il n’est pas encore prévu qu’ils reçoivent les supports d’enseignement auxquels les établissements publics ont droit. Serait-ce un retour au combat Privé/Public si cher aux socialistes ? Ce qui pouvait passer comme une initiative généreuse auprès des lycéens entraîne en réalité une rupture de l’égalité des chances.

L’UNI a donc lancé le 22 octobre une pétition intitulée « Egalité PUBLIC / PRIVE, des livres pour tous » regroupant déjà prés de 600 signataires dans les lycées Joffre, Clemenceau, La Mercie et Nevers.

Cet effet d’annonce apparaît conjointement au changement massif de noms d’établissements du secondaire, nous rappelant les heures peu glorieuses du socialisme français : Jean Jaurès, Léon Blum,… Une fois de plus, le président de la Région Languedoc-Roussillon essaye d’imposer son diktat, essayant maladroitement d’imposer à la jeunesse française une vision de la société faite de héros dignes de feu l’empire soviétique.

A quand le petit livre rouge à la place des livres d’histoires ?

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !