Grèves du 13 mai: une prise en otage des Français.

Par UNI Archives

Le 13 mai 2003 à 21h18

Image Grèves du 13 mai: une prise en otage des Français.

Je partage l'article

Une nouvelle fois, la minorité de salariés syndiqués tentes d’imposer le blocage au reste de la population.


Ce 13 mai, une minorité de syndicalistes vont une nouvelle fois paralyser le pays, en prenant littéralement en otage les Français.
Alors que les syndicats ne représentent qu’une poignée de salariés, moins de 10 %, il est grand temps de monter que ce n’est pas la rue qui gouverne mais bien les Français. En effet, la grande majorité d’entre eux réclament la mise en œuvre de la réforme des retraites.

Le 13 mai, LIBERONS LA FRANCE DES SYNDICATS

Pour cela, signez massivement la pétition des « jeunes pour la réforme des retraites ». Montrons enfin aux Blondel (FO), Thibault (CGT), qu’ils n’ont pas le monopole de l’opinion publique. Montrons, particulièrement à Paris 1, que la jeunesse s’est être responsable et prévoyante, à la différence de cette représentation de la France syndiquée que l’on tente de nous imposer.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !