Honteux rassemblement « anti-flics » le jour de l’hommage au colonel Beltrame

Par UNI Archives

Le 28 mars 2018 à 14h52

UNI

Je partage l'article

En ce 28 mars, la France entière s’est inclinée unanimement devant le sacrifice du colonel Beltrame et a honoré son héros. Lors de l’hommage national, Emmanuel Macron a rappelé « le tribut payé par toutes nos forces de sécurité sur le sol national » et leur « droit à notre respect inconditionnel ». Dans la cour des Invalides, dans les villes de France, à Rennes, le tumulte a cédé à la gravité. Ce silence, c’est la contemplation de l’idéal incarné par le colonel et qui nous dépasse. Ce jour-là, les Français ont fait corps. Enfin presque tous.

Stéphane Poussier, les « antifa’ » à Rennes, résolument, l’extrême-gauche n’a pas la France au cœur.

Le soir même, à Rennes, un rassemblement « anti-flics » est organisé. Le titre en annonce la couleur : « Flics, fachos, hors de nos facs ». Plus qu’une simple réponse aux événements de Montpellier, l’événement est en réalité un prétexte de l’extrême-gauche rennaise pour clamer sa haine la plus primaire contre nos forces de l’ordre. Dans la description de l’événement Facebook, on lit en effet : « Le mot d’ordre est clair : ni flics, ni fascistes dans nos facs. Ni ailleurs ! ». Stéphane Poussier, les « antifa » à Rennes, résolument, l’extrême-gauche n’a pas la France au cœur.

L’extrême-gauche n’est pas anti-flics, elle est anti-France.

L’UNI Bretagne dénonce ce honteux appel à la haine contre nos forces de l’ordre ; il intervient le jour où la France honore un gendarme qui a donné sa vie pour son pays. Nous rappelons notre soutien aux forces de l’ordre, à nos pompiers, nos flics, nos gendarmes, notre armée, qui exposent leur vie pour protéger la nôtre. Nous appelons en outre les élus à dénoncer enfin les agissements de l’extrême gauche ; depuis plusieurs semaines, elle sème le désordre dans nos fac, dans nos villes ; elle agit en toute impunité et au mépris de tout ce qui peut représenter notre pays. L’extrême-gauche n’est pas anti-flics, elle est anti-France.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !