L’ Uni appelle le Président de l’Université Perpignan à la reprise des cours et dénonce le blocage illégitime et illégal.

Par UNI Archives

Le 8 novembre 2007 à 10h17

Image L’ Uni appelle le Président de l’Université Perpignan à la reprise des cours et dénonce le blocage illégitime et illégal.

Je partage l'article

L’assemblée générale du mercredi 7 novembre 2007 a décidé la poursuite du mouvement contre la loi d’autonomie des universités.
Ce mouvement se traduit depuis quelques jours par l’occupation et la dégradation des bâtiments.
Lors des « débats », la Loi LRU a servi le prétexte au mouvement de contestation de l’extrême gauche critiquée pour son « objectif de rentabilisation, d’abandon du service public et de sélection par l’argent de ceux qui pourront étudier ».

L’ Uni dénonce vivement la manipulation orchestrée par l’extrême gauche.
En effet son unique argument, selon lequel la Loi LRU met en place la sélection des étudiants par l’argent, est totalement faux, le contrôle des frais d’inscription restant sous contrôle du ministères.
Il est nécessaire de rappeler que vient d’être créé à la demande de l’ Uni un sixième échelon de bourse permettant aux étudiants les moins favorisés d’étudier dans de meilleurs conditions.

L’ Uni appelle le Président à permettre la reprise rapide des cours dans des conditions normales et lui demande de mettre un terme aux menaces et aux dégradations orchestrées par les bloqueurs qui prennent en otage les 11.000 étudiants de l’Université de Perpignan et mettent en péril l’avenir de ce derniers.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !