La droite universitaire crée sa section à Cholet

Par UNI Archives

Le 27 avril 2009 à 11h36

Image La droite universitaire crée sa section à Cholet

Je partage l'article

La droite universitaire, UNI, vient de faire son apparition sur le Campus Universitaire du Choletais. La section a été placée sous la responsabilité de Julien Bonnier.


Une section UNI (Union nationale Interuniversitaire, soit la droite universitaire) vient de voir le jour sur le campus choletais. L’organisation, qui fédère un petit noyau d’une dizaine de personnes, est placée sous la coupe de Julien Bonnier. Ce
jeune homme de 20 ans, issu du lycée Sainte-Marie, est étudiant en première année de Droit au sein de l’antenne universitaire choletaise. À ses côtés, Gwenael Lemoine assume la fonction de trésorier. À 21 ans, cet ancien élève du lycée Renaudeau étudie lui aussi le droit (1ère année).

L’envie « d’être utile » et de « défendre certaines valeurs » anime la nouvelle section, elle-même placée sous la coupe de la section angevine[[Benoît Crespin est le responsable de l’UNI Anjou. Site : http://angers.uni.asso.fr]].
Le souhait des deux étudiants : « Servir au développement constructif de la vie étudiante. On ne peut pas laisser dire, non plus, que rien n’est fait à Cholet pour les étudiants. Il faut qu’un débat puisse s’instaurer».

Un café politique

Julien Bonnier et Gwenael Lemoine veulent miser, notamment, sur le renforcement des liens université/entreprises, de même que les liens élèves/parents/professeurs. L’UNI Julien Bonnier est le responsable de la nouvelle section UNI à Cholet compte bien oeuvrer en ce sens, et organiser dans cette optique « des rencontres entre entrepreneurs et étudiants dans le but de mettre en place des choses (stages, etc.) ». Et d’émettre également l’idée d’un café politique. « On pourrait y parler, par exemple, des entreprises et de l’insertion
professionnelle dans le Choletais. Il y a toujours eu un hermétisme beaucoup trop fort entre le monde de l’entreprise et de l’université. On pourrait aussi demander au député maire d’y intervenir… ».

Pour se faire connaître et partager ses objectifs, l’UNI tient actuellement des permanences à la fac.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire