La fable de l’extrême-gauche…

Par UNI Archives

Le 3 décembre 2007 à 19h48

Image La fable de l’extrême-gauche…

Je partage l'article

Petite fable pour commenter les évènements à l’Université d’Angers.


Alors que l’UNI-Angers était parvenue mercredi dernier à débloquer d’une main de maître le blocage qui sévisait depuis plusieurs semaines à la faculté de Lettres et de Sceinces Humaines de Belle-Beille, une nouvelle AG une fois de plus illégitime et illégale a revoté le blocage de l’université.

C’est là tout le paradoxe des idéologues d’extrême gauche, qui savent particulièrement bien utiliser les AG selon leurs volontés. Ainsi, cette nouvelle AG illustre bien le fait qu’ils considéraient celle de mercredi comme non représentative.

Une fois de plus ce sont les étudiants angevins qui seront les premiers à en pâtir. L’UNI-Angers met en garde l’ensemble de la communauté universitaire sur l’urgence de reprendre les cours, dans une période essentielle sinon cruciale pour l’avenir de leur diplôme.

D’ores et déjà, l’UNI-Angers a prévenu le Tribunal Administratif par le biais d’un référé liberté pour obliger le Président de l’Université à prendre les mesures nécessaires pour que les cours puissent reprendre rapidement dans le calme.

L’UNI-Angers dénonce l’instrumentalisation des étudiants, le prétexte que constitue la loi LRU, et demande à l’ensemble des étudiants qui s’opposent aux blocages à rejoindre le mouvement d’opposition contre les blocages et pour la liberté d’étudier.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Communiqué de presse sur les élections législatives

Article lié -

Démission d’Eric Carpano, président de l’université Lyon 3

Article lié -

Tentative d’attaque au couteau par un marocain au cri de « Par Allah je vais tous vous tuer » à Lyon 2 : le coupable reste libre