La haine « anti-flic » n’a plus de limite à Rennes…

Par UNI Archives

Le 3 mai 2016 à 12h48

UNI

Je partage l'article

« Ça commence par des mots. Ça finit par des crachats, des coups, du sang. ».

En plein centre-ville, des injures et des appels à la violence (et plus si affinité) contre nos forces de l’ordre. A la protection que nous offrent nos policiers et gendarmes, souvent au péril de leur santé et de leur vie, le gauchisme veut répondre par le pavé et par le sang quand il ne les traite pas d’assassins.

Pourtant, chaque jour ils nous protègent de nombreuses tragédies. Nous dormons en paix car ils veillent.

Les opposants à la loi EK occupent en ce moment, en toute illégalité, la Salle de la Cité dans le centre-ville de #Rennes.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !