Le campus de Pau est débloqué : une victoire du camp de la liberté

Par UNI Archives

Le 10 décembre 2007 à 21h02

Image Le campus de Pau est débloqué : une victoire du camp de la liberté

Je partage l'article

Par 1059 voix contre et seulement 696 voix pour, en réponse à la question « le blocage doit-il être poursuivi ? », le blocage a donc été levé au terme d’un mois d’occupation illégale de l’université.


L’UNI Pau (droite universitaire) se félicite de la décision de sagesse prise par les étudiants réunis en Assemblée Générale à Pau, ce lundi 10 décembre qui ont décidé de lever le blocage de l’université et ainsi d’éviter un nouvel affrontement prévisible avec les forces de l’ordre.

Victoire de la liberté et de l’usure

Cette victoire est d’abord celle du camp de la liberté contre les partisans des méthodes violentes et radicales inspirées de celles de l’extrême-gauche, ainsi que de l’usure face à un mouvement de contestation qui ne pouvait pas durer éternellement (seulement 15 universités étaient encore perturbées vendredi soir).

Une valeureuse résistance des anti-bloqueurs face aux pourfendeurs de la démocratie

L’UNI salue enfin le courage des militants anti-bloqueurs, emmenés par Patrick Picard, devenu peu à peu le porte-parole des sans-voix, qui n’ont eu de cesse de s’opposer au diktat imposé par une minorité agissante et qui ont bien résisté face à la passivité du président de l’université. En fin de semaine dernière, l’UNI avait d’ailleurs appelé le président de l’UPPA à démissionner partant du principe qu’il était incapable de prendre ses responsabilités pour assurer une reprise des cours rapides et éviter ainsi un semestre blanc aux étudiants.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !