Le député Louis Boyard appelle à l’insurrection dans les universités !

Par Rémy Perrad

Le 11 octobre 2022 à 20h54

UNI

Je partage l'article

Le Vendredi 7 octobre, le député et ancien syndicaliste étudiant d’extrême-gauche Louis Boyard tenait une conférence à Strasbourg auprès des étudiants. Cet évènement, organisé par le syndicat étudiant d’extrême-gauche “L’Alternative”, avait pour objet de trouver des “réponses aux politiques anti-jeunes de Macron”. 

Dans ce discours, dont l’UNI s’est procurée une partie de l’enregistrement, Louis Boyard a vigoureusement exprimé son souhait de voir l’université bloquée par les militants dans les mois à venir, allant même jusqu’à proposer au député NUPES de Strasbourg Emmanuel Fernandes de les aider – vêtu de son écharpe tricolore – dans cette action illégale, violente et antidémocratique.

Cet appel au blocage et à l’insurrection contre l’université et ses étudiants est purement et simplement scandaleux. Nous connaissons déjà le bilan des blocages par l’extrême-gauche et les antifas depuis de nombreuses années : agressions d’étudiants, destruction de matériel, dégradation des locaux, paralysie de la vie étudiante, impossibilité de faire passer les examens… sans parler des millions d’euros investis dans les locaux et les rénovations jetés à la poubelle !

Un bilan que Louis Boyard connaît bien puisqu’il en a été pour partie le responsable il y a quelques années.

Au-delà du comportement irresponsable d’un député de la Nation, son ambition de reproduire les évènements de Mai-68 en effectuant son tour de France des universités devrait préoccuper le Gouvernement. 

Les ministères de l’Intérieur et de l’Enseignement supérieur doivent être d’une vigilance absolue afin que les étudiants puissent étudier en paix, librement et ne soient pas victimes de l’agenda politique de l’extrême-gauche, ni de la crise existentielle d’un syndicaliste étudiant, dealer de drogue, devenu député par hasard.

L’UNI appelle les présidents d’université à refuser ses conférences si elles ont pour objectif d’entraver la liberté d’étudier et la continuité du service public de l’enseignement supérieur.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

L’UNI face aux bloqueurs de lycées sur CNEWS !

Article lié -

Ateliers musicaux interdits aux hommes à l’université rennes 2 : l’UNI dans la presse pour dénoncer ce scandale !

Article lié -

L’Université Rennes 2 met en place des ateliers musicaux interdits aux hommes !