Le héraut du pédagogisme à la tête de la politique jeunesse des régions de France.

Par UNI Archives

Le 19 mai 2010 à 10h10

UNI

Je partage l'article

Le triste héraut du pédagogisme et de « l’éducation nouvelle », Philippe Meirieu vient d’être nommé, le 12 mai dernier, au poste de président de la commission jeunesse de l’Association des régions de France (ARF). Il avait été élu, au printemps, conseiller régional sous l’étiquette Europe Écologie en Région Rhône-Alpes.

Cette désignation ne peut que nous inquiéter et nous inciter à la plus grande vigilance quand on sait avec quel dogmatisme et malheureusement quelle efficacité, il a réussi à imposer des pratiques pédagogiques qui ont profondément déstabilisé notre système scolaire. On lui doit notamment la création des IUFM, le développement de la pédagogie de « l’élève apprenant ». Ce principe pédagogique repose sur une vision idéalisée de l’enfant et postule que c’est l’élève qui construit seul son savoir. Les professeurs ne doivent donc pas enseigner des savoirs mais seulement accompagner l’élève dans cet auto-apprentissage.

L’association des régions de France en choisissant de nommer Philippe Meirieu à ce poste a envoyé un très mauvais signe à tous ceux qui sont attachés à la qualité de l’enseignement et de la formation

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !