Le tribunal administratif donne raison à la détermination de l’Uni pour la réouverture de Montpellier 3

Par UNI Archives

Le 14 décembre 2007 à 16h14

UNI

Je partage l'article

Mercredi 12 décembre, le tribunal administratif de Montpellier, saisis par des étudiants de l’Uni opposés au blocage, a donné trois jours au président de Montpellier 3 pour garantir un accès normal aux cours, sous peine d’une astreinte de 100 euros par jour.

Cette décision a permis de mettre le président de l’université face a ses responsabilités et ainsi l’obliger à organiser un vote à bulletin secret comme le réclamait l’Uni.

Une très large majorité d’étudiants de Montpellier 3 (Lettres et Sciences humaines) s’est prononcée contre le blocage de l’université, lors d’un referendum à bulletin secret organisé jeudi 13 décembre par la présidence de l’université. 3.003 étudiants ont participé à ce referendum. 2.300 (79%) se sont prononcés contre le blocage, 612 (21%) pour. Il y a eu 91 bulletins blancs et nuls. Montpellier 3 compte environ 16.000 étudiants.

Le scrutin s’est déroulé sous la surveillance, des gendarmes mobiles qui avaient pris place à l’extérieur du site pour éviter les débordements des bloqueurs. A l’issue du vote, la présidence de l’université a annoncé que le personnel reprendrait vendredi et que la faculté serait ouverte lundi, à partir de 10 heures. La présidence avait appelé vendredi à la reprise des cours, au risque « de perdre le semestre ».

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire