L’enseignement supérieur et la recherche pris au sérieux par le candidat Béchu

Par UNI Archives

Le 9 janvier 2008 à 19h45

Image L’enseignement supérieur et la recherche pris au sérieux par le candidat Béchu

Je partage l'article

Aujourd’hui 08 janvier 2008, le candidat à la mairie, Christophe Béchu a annoncé une nouvelle partie de sa liste. Par les nominés figure Michel Baslé, Vice président du Conseil Scientifique de l’Université d’Angers et Professeur des universités-praticien biologiste hospitalier. Il serait conseiller municipal délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche.


L’UNI Angers se réjouit de la création d’une telle délégation au sein de l’équipe municipale proposé par la Président du Conseil Général, répondant ainsi aux inquiétudes de la communauté universitaire quant à l’absence d’interaction entre la municipalité et l’université. Notamment dans une ville qui compte plus de 30 000 étudiants. Cette nouvelle disposition prend également en compte l’accroissement des relations que va exiger l’application de la loi LRU. Sujet qui a tant agité le campus de Belle-Beille à l’automne dernier.

L’UNI Angers remarque d’ailleurs l’absence d’étiquette politique de Michel Baslé. Preuve du souci de dépolitisation de la vie municipale de la part de Christophe Béchu, notamment dans un secteur aussi sensible que l’université. L’Université d’Angers s’étant d’ailleurs fait remarquée à plusieurs reprises pour la politisation de ses prises de positions. Notamment en s’opposant en Conseil d’Administration à la loi LRU : le 3 juillet 2007 et le 4 décembre 2007, ou en favorisant un référendum pour les enseignants et les personnels, à l’appel d’organisation d’extrême-gauche (SNASUB-FSU, SNEP-FSU, SNESUP-FSU et SNPTES-UNSA). Là où ce référendum avait été refusé aux étudiants, malgré les demandes répétées de l’UNI Angers.

L’UNI Angers reste vigilante quant au contenu du projet de Christophe Béchu pour les questions universitaires, de recherche et de jeunesse et souhaite un dialogue franc et ouvert entre la prochaine municipalité et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche d’Angers.

Angers, le 08 janvier 2008

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !