Les bloqueurs, preneurs d’otages violents !

Par UNI Archives

Le 16 décembre 2008 à 19h37

Image Les bloqueurs, preneurs d’otages violents !

Je partage l'article

Aujourd’hui, le blocus a été reconduit dans plusieurs lycées publics angevins. Certains agitateurs d’organisations lycéennes de gauche ont essayé de bloquer le lycée privé St Martin. Des heurts ont éclaté devant plusieurs lycées angevins.


L’UNI Lycée Angers (la droite lycéenne) constate qu’une fois de plus les blocages ne font pas l’unanimité et prennent en otages les lycéens. Notamment ceux qui habitent loin de leur lycée et pour qui les parents ne prévoient pas de venir les chercher !

L’UNI Lycée Angers dénonce les mascarades qui se sont déroulées devant les lycées angevins. En effet, suite à l’annonce par le ministre du report de sa reforme, il aurait été légitime de penser qu’une accalmie allait se faire sentir. Bien au contraire ! Ceci est donc la meilleure preuve que les manifestations n’ont aucun fondement ou pire sont une manipulation orchestrée par des organisations liberticides.

L’UNI Lycée Angers ayant débattu avec certains leaders hier soir, a pu constater le vide sur lequel reposent leur mobilisation et leur volonté obstinée de s’opposer au gouvernement.

L’UNI Lycée Angers demande aux proviseurs d’agir avec sévérité contre les bloqueurs qui ont agressé certains lycéens désireux d’assister à leurs cours en cette période de bac blanc. L’UNI Lycée Angers rappelle également son opposition totale à l’utilisation de la violence.

L’UNI Lycée Angers en appelle à la responsabilité de l’ensemble de la communauté éducative (enseignants, parents, élèves, personnels) afin que les derniers jours de cours de l’année 2008 ne se transforment pas en cours d’agitprop violente ; seule figure que le mouvement a, jusque là, révélé….

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !