Les bourses de l’enseignement supérieur

Par UNI Archives

Le 23 septembre 2002 à 19h08

Image Les bourses de l’enseignement supérieur

Je partage l'article

Les étudiants désireux d’obtenir une aide sociale sont lâchés dans un véritable labyrinthe. Difficile de s’y retrouver quand chaque année de nouvelles « réformes » viennent complexifier le système.

A) Sur critères sociaux

Ces bourses concernent les étudiants de 1er et 2° cycle inscrits dans un établissements habilité à recevoir des boursiers. L’admissibilité à ce type de bourses est conditionné à plusieurs critères que sont la nationalité, l’âge, le cycle d’étude suivi.

1. Le critère de nationalité

Sont admissible à ce type de bourses les étudiants français, andorrans, réfugiés ou apatrides reconnus par OFPRA, ainsi que les étudiants étrangers dont le foyer fiscal est situé en France depuis au moins deux ans et bénéficiant d’une carte de séjour temporaire ou de résident.

2. L’âge

Il faut être âgé de moins de 26 ans pour une première demande de bourses. Cette limite d’âge ne s’applique pas pour les étudiants handicapés et peut être reculée de la durée du service national, et d’un an par enfant élevé. A compter de l’âge de 26 ans, les étudiants boursiers ne doivent pas interrompre leurs études s’ils souhaitent conserver leurs bourses.

Les transferts : si vous êtes boursiers et que vous changez d’académie afin de poursuivre vos études, n’oubliez pas de demander à votre C.R.O.U.S d’origine de transférer votre dossiers au C.R.O.U.S de votre future académie.

B) Sur critères universitaires

Chaque académie se voit accorder par le ministère de l’éducation nationale un contingent limité de bourses sur critère universitaire à taux unique. Une commission répartit le contingent académique en fonction de critères universitaires (âges, durée du cursus, qualité du dossier.). Ces aides peuvent prendre différentes formes : bourse de troisième cycle, allocation de recherche, bourse de service public, ou bourse d’agrégation.

Les prêts d’honneur

Ils peuvent être accordés aux étudiants de nationalité française qui poursuivent leurs études dans un établissement d’enseignement supérieur dépendant du ministère de l’Education Nationale, par un comité académique sur appréciation de leur situation particulière. Versés en une seule fois, ils doivent être remboursés au plus tard dix ans après l’obtention du diplômes. Ils sont attribués sans intérêts mais ne peuvent pas être cumulés avec une bourse d’enseignement supérieur.

Les Bourses de Mérite

Le ministère de l’éducation nationale accorde à chaque académie un contingent limité de Bourses de Mérite (40 005 F par an pour 99/00). Ces bourses concernent les étudiants boursiers venant d’obtenir le bac avec mention très bien et suivant des études de médecine ou s’engageant à présenter le concours de l’E.N.A ou de l’E.N.M, ou des grandes écoles scientifiques. La répartition est faîtes par une commission. ( Il est à ce propos dommage de constater que quand il s’agit de récompenser le mérite, l’administration devient tout à coup très tatillonne.)

C) Les autres possibilités de bourses

D’autres ministères proposent des bourses, c’est le cas pour le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, le Ministère de la culture et de la communication, le Secrétariat d’Etat à la Santé, et le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Vous pouvez aussi prospecter auprès des conseils généraux qui sous certaines conditions proposent des prêts et des bourses. Il faut pour cela vous renseigner auprès de l’Hôtel du Département dans lequel est domiciliée votre famille.

L’Allocation d’Etudes

Si vous avez l’âme joueuse, vous pouvez toujours déposer un dossier d’Allocation d’Etudes. Les critères d’attribution sont tellement flous, et le comportement de certains élus étudiants tellement aléatoire que cela vaut bien une partie de roulette. Tentez votre chance.

LE FSU

Enfin si vous ne rentrés dans aucune de ces cases, il vous reste comme solution le F.S.U. Le Fond de Solidarité Universitaire permet d’attribuer des prêts sur bourses ou des dons aux étudiants qui connaissent une difficulté financière temporaire.

Le Dossier social étudiant (D.S.E.)

Le dossier social étudiant est nécessaire pour toutes demandes de bourses d’enseignements supérieurs sur critères sociaux ou de logement. Ce dossier doit être remis impérativement avant le 30 avril. Il ne faut donc pas attendre vos résultats d’examens pour faire votre demande. Cette demande est à renouveler chaque année.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !