Les étudiants, nouvelles victimes de la démagogie de Georges Frêche

Par UNI Archives

Le 13 mai 2004 à 10h34

Image Les étudiants, nouvelles victimes de la démagogie de Georges Frêche

Je partage l'article

L’UNI-Montpellier condamne fermement la décision prise par le président du conseil régional de Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, en matière d’aide sociale étudiante…


L’UNI-Montpellier condamne fermement la décision prise par le président du conseil régional de Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, en matière d’aide sociale étudiante. Afin de financer la gratuité des livres fournis aux lycéens de terminale, celui-ci a purement et simplement décidé, sans aucune concertation préalable avec les organisations étudiantes, de supprimer les bourses de mobilité accordées aux étudiants partant à l’étranger dans le cadre du programme ERASMUS.

L’UNI-Montpellier dénonce cette politique scandaleuse qui se résume à « déshabiller Pierre pour habiller Paul ». A l’heure où la mise en application de la réforme LMD renforce un peu plus encore la compétition internationale entre nos universités et nos grandes écoles, Georges Frêche a fait le choix dangereux de sacrifier les étudiants de la région sur l’autel du dogmatisme et de la démagogie, alors même que ceux-ci constituent les meilleurs ambassadeurs pour défendre la renommée et la qualité de nos établissements à l’étranger.

L’UNI-Montpellier appelle dès maintenant l’ensemble des étudiants à venir signer la pétition qu’elle lance à partir du lundi 13 septembre « pour le rétablissement des bourses de mobilité » et qui sera transmise au niveau national par l’élu UNI du CNOUS, lors du prochain conseil d’administration.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !