Les grèves responsables d’un manque à gagner de 2 millions d’euros dans la restauration étudiante.

Par UNI Archives

Le 3 juillet 2008 à 16h58

UNI

Je partage l'article

Le nombre de repas servi par les CROUS en 2007 a chuté de -1.29 %. Dans son rapport d’activité, le CNOUS affirme que les résultats de 2007 ont été ternis par « les mouvements de grèves qui ont touchés les établissements au cours du premier semestre de l’année universitaire ».

La perte sèche liée aux blocages s’établie autour de 710 790 repas sur les 55 millions de repas servis par an. Financièrement, le manque à gagner s’élève donc pour les CROUS à 1 990 212 euros (710 790 × 2.80 prix du ticket RU).

LE CNOUS rappelle aussi qu’en 2006 “le mouvement étudiant contre le CPE et la fermeture d’une grande partie des universités” avait déjà perturbé le bon fonctionnement des restaurants universitaires.

Qui va combler ce déficit ? L’UNEF ! On peut toujours rêver !

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Raphaël Arnault, un militant ultra-violent et fiché S, investi par le Front Populaire aux élections législatives

Article lié -

Communiqué de presse sur les élections législatives

Article lié -

Démission d’Eric Carpano, président de l’université Lyon 3