Les lycéens ligériens sont-ils de droite?

Par UNI Archives

Le 7 avril 2009 à 11h37

Image Les lycéens ligériens sont-ils de droite?

Je partage l'article

Quel est ton rôle au sein des Conseil de Vie Lycéenne, tant dans ton lycée, que dans ton académie et au niveau national ?

Aux différents échellons, je tâche de porter la voix des lycéens, notamment au travers de projets ayant pour but d’améliorer le quotidien ou de nous sensibiliser sur certains sujets. Par exemple : l’éducation au développement durable et l’intégration sur notre Académie.

Quel est votre poids dans la concertation portée par le Ministre de l’Education, Xavier Darcos, sur la réforme des lycées ?

Xavier Darcos a réunis des lycéens de chaque lycée public le 15 novembre 2008 pour un échange sur une réforme du lycée. Malheureusement, les syndicats lycéens de gauche (UNL et FIDL), n’ont su apporter que l’opposition plutot que des propositions franches et claires pour l’avenir du Lycée.
Cette meme opposition s’est retrouvée en décembre dans la contestation sur une réforme dont les contours mêmes n’étaient pas déssinés.

Quelles sont, selon toi, les propositions pour faire évoluer les lycées français ?

L’orientation est primordiale : il faut permettre aux lycéens de savoir, plus tot, le metier qu’ils désirent exercer. Pour cela la mise en place de stage découverte au sein dans toutes les filières de lycées est indispensable. Il n’est pas normal que des bacheliers rentrent à l’Université sans savoir ce qu’ils veulent faire de leur vie.
La spécialisation me parrait également essentielle, la diversité des choix professionnels doit entrainer une spécialisation au cours des cursus. De plus, le choix, par des options obligatoires, permettra au lycéen de choisir et non plus subir ses études. De plus, cela a un impact positif sur la réussite des lycéens.

Quelle est la spécificité des élus de l’UNI-Lycée ?

Les élus de l’UNI-Lycée sont attachés à des valeurs fortes qu’ils défendent contre les attaques incessantes de la gauche. Ce fut le cas, lors des blocages lycéens où nous avons défendu la liberté d’étudier et l’opposition à des blocages votés dans des simulacres de démocratie.
Les élus de l’UNI-Lycée ont des valeurs affirmées et ancrées à droite mais nous souhaitons pas politiser le lycée. C’est d’ailleurs interdit. Malheureusement, voir que l’heritière politique de Arlette Laguillier est enseignant, que le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) est composé à 75% d’enseignants laissent présager un avenir sombre aux réformes de l’Instruction Publique et à liberté des lycéens.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !