Les maternelles bientôt débaptisées pour faire plaisir aux partisans de la théorie du genre ??

Par UNI Archives

Le 30 janvier 2013 à 16h59

UNI

Je partage l'article

Sandrine Mazetier, député PS de Paris, a interpellé le 18 décembre dernier le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon pour lui demander de débaptiser les écoles maternelles afin de lutter contre les stéréotypes de genre. Sic !

En effet, l’élue socialiste estime que l’appellation « école maternelle », qui figure dans le code de l’éducation, laisse entendre que l’univers de la petite enfance serait l’apanage des femmes (ce qui est d’ailleurs proche de la vérité, puisque les femmes représentent entre 82 % et 91 % des enseignants du premier degré).

Elle appelle le gouvernement à s’engager fortement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes en remplaçant ce nom « genré »́ par un nom neutre. « L’école maternelle » pourrait être rebaptisée « première école ».

Cette proposition témoigne de l’influence inquiétante des adeptes les plus farfelus et les plus radicaux de la théorie du genre sur le gouvernement et la majorité socialiste. Rappelons que déjà au mois d’Octobre, sur consigne du Premier ministre, les ministres ont été obligés de suivre un séminaire inspiré de la théorie du genre.

Le gouvernement n’a-t-il pas d’autres priorités en matière de réforme scolaire ?

mazetier.jpg

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !