Les militants de l’UNI menacés et chassés de Saint-Charles par l’extrême-gauche

Par UNI Archives

Le 3 novembre 2015 à 22h01

Image Les militants de l’UNI menacés et chassés de Saint-Charles par l’extrême-gauche

Je partage l'article

L’extrême-gauche continue ses intimidations sur les campus.

Ce matin, sur le campus lettres de Marseille plusieurs militants de l’UNI Aix-Marseille se sont brutalement fait prendre à parti, insultés, menacés de mort et chassés de la fac par une quinzaine d’antifascistes.
Tout ça parce que nous présentions nos idées et notre programme pour les élections des conseils centraux de l’Université d’Aix-Marseille.

Ce qu’ils n’ont pas compris c’est que nous ne lâcherons jamais quand il s’agit de défendre les étudiants !

« Les lundi 9 et 10 novembre 2015, vont avoir lieu les élections des représentants étudiants aux conseils centraux d’AMU. Comme à chaque élection l’UNI Aix-Marseille se présente dans tous les secteurs.

Ce matin, des militants de l’UNI Aix-Marseille tractaient à la Faculté de Sciences de Saint-Charles à Marseille pour informer les étudiants des prochaines échéances électorales. Très rapidement les militants de l’UNI ont été insultés, menacés de mort et chassés par une quinzaine d’antifascistes membres de l’extrême-gauche étudiante.

Ces méthodes aux enjeux politique permettent à l’extrême-gauche étudiante de montrer son vrai visage, celui de la violence et de l’intolérance refusant l’installation de tout pluralisme politique au sein de notre université.

L’UNI condamne ces méthodes, et exige que l’administration d’AMU prenne les mesures et les sanctions nécessaires pour faire cesser ces agissements et assurer la sécurité des étudiants.

Par ailleurs, notre mouvement réfléchit actuellement aux suites judiciaires à donner à ces agissements. »

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !