L’Est Républicain du 28 mai 2003

Par UNI Archives

Le 28 mai 2003 à 16h01

Image L’Est Républicain du 28 mai 2003

Je partage l'article

Les militants de l’UNI rament à contre-courant. Ils distribuent des tracts qui accusent « une poignée de syndicalistes sans scrupule de prendre les étudiants en otage ». Ils refusent de voir leur « avenir sacrifié sur l’autel du syndicalisme »

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Pétition : contre la mise en place du burkini dans les piscines municipales de Grenoble !

Article lié -

Inscription pour la conférence de l’UNI Strasbourg

Article lié -

(VIDEO) Des militants de l’UNI Grenoble agressés en pleine rue par des militants d’extrême-gauche !