L’Est Républicain du 28 mai 2003

Par UNI Archives

Le 28 mai 2003 à 16h01

Image L’Est Républicain du 28 mai 2003

Je partage l'article

Les militants de l’UNI rament à contre-courant. Ils distribuent des tracts qui accusent “une poignée de syndicalistes sans scrupule de prendre les étudiants en otage”. Ils refusent de voir leur “avenir sacrifié sur l’autel du syndicalisme”

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Tentative d’attaque au couteau par un marocain au cri de « Par Allah je vais tous vous tuer » à Lyon 2 : le coupable reste libre

Article lié -

Interruption de la table ronde sur la question Palestinienne à l’Université de Lille : les militants pro-hamas accusent la présidence de l’Université de complicité à un « génocide ».

Article lié -

Une organisation islamiste participe à l’occupation de l’École normale supérieure