Lettre au président de Lyon 2 pour demander le déblocage !

Par UNI Archives

Le 23 avril 2018 à 8h02

UNI

Je partage l'article

[ RECONDUCTION DU BLOCAGE DE LYON 2 ]

Nous avons envoyé une lettre à la présidente de l’Université Lumière Lyon 2 Nathalie Dompnier pour lui demander d’organiser une consultation de l’ensemble des étudiants de Lyon 2 à travers un vote électronique où chaque étudiant de Lyon 2 pourra librement exprimer son opinion en toute transparence sur le blocage de l’université.

***

Madame La Présidente,

Depuis plusieurs jours, nous recevons un flot incessant de plaintes et de témoignages de la part d’étudiants inquiets et désemparés à quelques jours des premiers examens terminaux. Aujourd’hui même, une assemblée générale s’est tenue et a décidé la reconduction du blocage de l’université.

Nous sommes de plus en plus préoccupés par l’éventualité d’un report ou d’une annulation des partiels et surtout par la montée du sentiment d’exaspération chez les étudiants de Lyon 2 qui pourrait se formaliser par des violences inutiles que nous souhaitons éviter.

Parce que nous connaissons votre ouverture et votre engagement à privilégier le dialogue, nous souhaitons œuvrer à trouver des solutions durables, pragmatiques et faciles à mettre en place.

En ce sens, nous pensons qu’il serait dans l’intérêt de tous d’envisager un vote électronique organisé par l’université ou chaque étudiant de Lyon 2 pourra librement exprimer son opinion en toute transparence sur le blocage de l’université.

La légitimité de ce scrutin ne pourra alors être remise en cause et permettrait une sortie de crise réellement démocratique et non violente.

Nous aimerions sincèrement échanger avec vous des possibilités éventuelles de la mise en place d’une telle consultation afin que tous les étudiants puissent participer, pour une fois, aux décisions prises unilatéralement en assemblée générale sans aucune légitimité.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !