Lu dans le BP le 12/02/09

Par UNI Archives

Le 12 février 2009 à 13h49

Image Lu dans le BP le 12/02/09

Je partage l'article

étudiants et enseignants-chercheurs
Université de Bourgogne : la grève se poursuit

La grève des étudiants et des enseignants-chercheurs se poursuit aujourd’hui sur le campus de l’université de Bourgogne. Une action forte est d’ores et déjà prévue cet après-midi, juste avant le conseil d’administration de 14 h 30 à la Maison de l’université.
Le comité étudiant de mobilisation continue de mener les mêmes revendications : abrogation de la Loi de rénovation de l’université (LRU), annulation des suppressions de postes et un plan de recrutement de professeurs et de personnel, retrait de la réforme des concours, retrait du décret modifiant le statut des enseignants-chercheurs…
Des objectifs qui se recoupent avec ceux des enseignants-chercheurs, particulièrement remontés à l’idée de devoir écrire eux-mêmes la réforme du contenu des concours de recrutement des professeurs.
Pour le comité de mobilisation, « ce que le gouvernement ne dit pas, c’est que même ceux qui n’auront pas le concours trouveront du travail, mais en étant mal payés. Une nouvelle fois, on va vers la précarisation, une nouvelle fois, on va vers un enseignement à plusieurs vitesses ».
De son côté, l’UNI a regretté dans un communiqué que les étudiants qui sont appelés à suivre le mouvement de contestation, le soient « sur des arguments souvent fallacieux. Il n’est pas rare d’entendre dans les assemblées générales que le budget des universités est en baisse -alors qu’il n’a jamais autant augmenté -, que le projet de modification du décret enseignants-chercheurs remet en cause le statut de fonctionnaire – ce qui est faux – ou encore que la loi LRU signifie la privatisation des universités – ce qui est faux également -. Ce sont des exemples parmi tant d’autres qui donnent à cette contestation une saveur de manipulation ».
F. J.

Le Bien Public

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !