Lu dans le BP le 15/06/2008

Par UNI Archives

Le 15 juin 2008 à 14h09

Image Lu dans le BP le 15/06/2008

Je partage l'article

UNI-DIJON
Sécurité sociale étudiante : « Que la Bourgogne soit pilote »

Dans un communiqué, l’UNI-Dijon souhaite que concernant le fractionnement des frais de sécurité sociale étudiante, « la Bourgogne soit pilote en la matière » : « La cotisation annuelle à la sécurité sociale étudiante sera fixée probablement à 195 euros, soit une hausse de 3 euros par rapport à l’année dernière. Cette augmentation de 1,5 % reste bien inférieure à l’indice des prix (hors tabac) qui a connu une hausse de 3 % sur l’année 2008. L’UNI rappelle que les étudiants boursiers sont exempts de la cotisation sociale étudiante et qu’ainsi cette augmentation ne pénalisera pas les étudiants défavorisés et qu’elle prend en compte le déficit structurel de la Sécurité sociale étudiante qui atteint les 496 millions d’euros. En outre, afin de ne pas léser les classes moyennes, l’UNI demande depuis de nombreuses années le fractionnement de la cotisation sociale et des droits d’inscriptions en trois échéances afin d’alléger le poids financier que supportent à chaque rentrée les étudiants. Ce dispositif a trouvé un écho positif auprès du ministère, qui entrera en vigueur, à titre expérimental, à la rentrée universitaire 2008-2009 dans une vingtaine d’universités. L’UNI se félicite que sa proposition soit retenue, mais désire que ce système devienne obligatoire et soit étendu à l’ensemble de l’Enseignement supérieur lors de la rentrée 2009-2010. L’UNI-Dijon souhaite vivement que l’Université de Bourgogne fasse partis des sites pilotes sur ce dossier. »

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !