Lu dans le BP le 16/11/07

Par UNI Archives

Le 16 novembre 2007 à 15h43

Image Lu dans le BP le 16/11/07

Je partage l'article

« Des méthodes que je désapprouve »-
Il est enseignant à l’université mais souhaite conserver l’anonymat. « Je n’ai pas envie, dit-il qu’on s’en prenne à moi ou à mon véhicule ». Cet enseignant s’avoue scandalisé par ce qui se passe sur le campus depuis le début du blocage. « Mercredi, une secrétaire d’un centre de recherche a été agressée par trois personnes cagoulées, à la suite de quoi la présidence de l’université a organisé une réunion pour les personnels. Il a aussi eu des heurts entre bloqueurs et non bloqueurs. Ces derniers sont entrés dans l’extension du bâtiment de droit par une porte mal fermée. Il y a eu une échauffourée et la présidence est intervenue pour calmer le jeu. Le plus fort c’est que moi-même, hier, j’ai été agressé verbalement par la mère d’une étudiante qui me reprochait d’empêcher qu’elle suive normalement les cours ! Je lui ai dit qu’elle pouvait aller se plaindre auprès de la présidence, que cela nous rendrait même service. Les méthodes des bloqueurs, je les désapprouve et je pense que des mesures préalables pour empêcher le blocage auraient dû être prises. Je respecte le résultat d’un vote démocratique, mais pour moi, ce n’est pas le cas en l’espèce ». Un sentiment partagé par les représentants de l’UNI ainsi que par les jeunes Radicaux de Côte-d’Or ou ceux du MoDem Côte-d’Or.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !