Lu dans le JSL le 19/02/09

Par UNI Archives

Le 19 février 2009 à 13h47

Image Lu dans le JSL le 19/02/09

Je partage l'article

CONSEIL régional
L’UMP garant des finances publiques

Lors d’une manifestation des enseignants-chercheurs à Dijon, Didier Paris, le directeur des services du Conseil régional, avait déclaré, dans les colonnes de notre confrère Le Bien Public, que la Région allait participer aux frais liés à la manifestation parisienne de ces mêmes enseignants-chercheurs.
Une annonce qui a été stigmatisée par l’UNI, syndicat étudiant proche de l’UMP, scandalisée qu’une collectivité finance des manifestants. Interrogé par nos confrères côte-d’oriens, le président de la Région, François Patriat, avait refusé de répondre à l’UNI.
L’affaire a pris un tournant plus politique avec la publication d’un communiqué des élus de l’UMP au Conseil régional. « Le Conseil régional intervient souvent en dehors de ses compétences, estiment-ils, mais il est tenu – au minimum – de respecter les règles du droit. »
Et de poursuivre : « Quand il crée une association pour financer les déplacements des conseillers régionaux à l’étranger, l’association n’a pas les pouvoirs de la collectivité. Il est comptable de fait et doit reculer. Il n’a pas non plus le pouvoir de payer le déplacement de syndicalistes pour aller manifester à Paris. La seule obligation du Conseil régional, c’est de respecter les règles du droit. Quand il intervient sur le plan politique, c’est critiquable mais c’est le débat démocratique. Mais il ne peut pas s’affranchir des règles pour financer des voyages à l’étranger et le déplacement des syndicalistes. »
On attend maintenant la réponse de François Patriat.

Le Journal de Saône et Loire

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !