L’UNEFIX ou l’idée fixe de l’extreme gauche etudiante

Par UNI Archives

Le 8 novembre 2005 à 16h59

Image L’UNEFIX ou l’idée fixe de l’extreme gauche etudiante

Je partage l'article

En 2012 après Jésus-Christ… Toute la France est réformée.

Toute la France ? Non… Une petite poignée de
fonctionnaires résistent encore et toujours à l’envahisseur.

Retranchés dans leur petit village privilégié, ils
sont encerclés par les camps fortifiés de Refurm, Referendum, Droidelum et ServiceMinimum.

Nos héros :

– Cegetix le Syndiqué : petit gréviste malin, il a
toujours une bonne idée pour échapper au travail et
trouve toujours un prétexte pour déclencher une grève générale.

– Fonctionpublix : le meilleur ami de Cegetix,
Fonctionpublix refuse d’admettre qu’il mange trop, et
est prêt à taper sur tous ceux qui lui font remarquer
qu’il est « un peu enveloppé ». Il accompagne Cegetix
dans toutes ses aventures, tant qu’on peut rigoler et
échapper au boulot.

– Echapofix le délégué syndical : l’heure de gloire
d’Echapofix a été le jour où il a réussi à faire
passer sa somptueuse résidence aux frais du CE de sa
société.

– Prenpadrix : c’est lui qui appelle à la grève générale.

– Demagogix le Chef : époux de Poildanslamimine, il se
fait réélire depuis plus de 30 ans en promettant tout
et n’importe quoi à ses militants. Il n’a qu’une seule
crainte : que du travail lui tombe sur la tête.

– Bloclepayx le druide : c’est lui qui prépare la
potion de grève, la recette magique qui permet à nos
héros de résister encore et toujours aux réformes.

Avec leurs amis Eratépix, Assedix, Eremix, Taxonléprofix, Essainecéfix… ils luttent
courageusement pour la défense de leurs privilèges, mais pas pour ceux de la France.

Attention, toute ressemblance à un syndicat (etudiant) de gauche est tout à fait fortuit (enfin…. presque!!)

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !