L’UNI accueille des étudiants européens de l’EDS

Par UNI Archives

Le 22 avril 2009 à 16h16

UNI

Je partage l'article

L’UNI reçoit du 22 au 26 avril une délégation de 60 étudiants européens, membres de l’EDS, organisation étudiante du PPE.


Dans le cadre des élections européennes, ils travailleront sur des thématiques liées à l’enseignement supérieur en débattront avant de les soumettre aux listes de la droite et du centre des 30 mouvements européens représentés dans cette délégation.

Les étudiants européens de l’EDS, issus des 27 pays qui seront amenés à voter le 7 juin, seront notamment accueillis par le ministre de l’Education Nationale, Xavier Darcos, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, ainsi que le Recteur de Paris.

Le bureau meeting du jeudi 23 avril aura pour objet de pointer les engagements pour construire un espace européen de l’enseignement supérieur avant 2010, date butoir du processus de Bologne. lmdgd.jpgL’UNI a soutenu sa mise en place lors de réforme LMD de 2003. Loin de vouloir mettre en place un système universitaire unique, il s’agit de placer les systèmes nationaux diversifiés dans un cadre commun fondé sur trois points clefs :

– mise en place d’une structure en deux cycles des études supérieures :

— un premier cycle d’études d’au moins trois années menant à un premier grade — appelé suivant les pays licence, baccalauréat, bachelor, etc… — correspondant à un niveau de qualification approprié pour l’insertion sur le marché du travail européen

— puis un cycle menant à un grade de type maîtrise universitaire (cycle court) et/ou au doctorat (cycle long) ;

– mise en place d’un système commun de crédits pour décrire les programmes d’études – le Système européen de transfert et d’accumulation de crédits – pour promouvoir la mobilité des étudiants le plus largement possible ;

– mise en place du supplément au diplôme afin de rendre plus facilement lisibles et comparables les diplômes, de favoriser ainsi l’intégration des citoyens européens sur le marché du travail et d’améliorer la compétitivité du système d’enseignement supérieur européen à l’échelon mondial.

Visiter le site de l’EDS.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !