L’UNI Angers contre le blocage des facs

Par UNI Archives

Le 12 novembre 2007 à 19h21

Image L’UNI Angers contre le blocage des facs

Je partage l'article

Contre les blocages

L’UNI Angers, fidèle à ses habitudes, s’oppose à toute forme de blocage des universités. Pour une raison simple, les blocages sont une forme illégale d’expression. Outre cet aspect juridique, l’UNI Angers défend aussi l’intérêt des étudiants les plus en difficulté. En effet, ce sont ces étudiants qui ont le plus besoin de l’accès à la Bibliothèque Universitaire (BU) et aux cours dispensés par leur université. Le blocage des universités est donc un moyen de pression sur les étudiants les plus défavorisés et qui remet donc en cause l’égalité des chances. L’UNI Angers ne peut accepter.

Contre l’ultra-gauche

L’UNI Angers voit aussi dans cette mobilisation une instrumentalisation des étudiants angevins par l’ultra-gauche. En effet, les bloqueurs revendiquent leur mission, faire tomber le gouvernement. Pour cela ils s’opposent à une reforme nécessaire à l’université. L’intérêt politicien passe donc avant celui des étudiants. L’UNI Angers s’oppose à cette manipulation de l’ultra-gauche, dans laquelle l’UNEF semble se reconnaitre. L’UNI Angers choisit de défendre l’intérêt des étudiants angevins.

Pour la democratie

L’UNI Angers rappelle les conditions lors des AG. Il s’agit souvent d’une partie infime d’étudiants – 140 la dernière fois, soit moins de 1% des étudiants de l’Université d’Angers. Il s’agit donc d’une prise en otage des étudiants par quelques étudiants déterminés. De plus, lors de ces AG, le vote se fait à main levée, n’empêchant aucunement les pressions sur les votants. Surtout lorsqu’on voit l’agressivité voire la violence dont font preuve les aspirants au blocage. C’est pourquoi l’UNI Angers ne considéra tout blocage comme légitime que lorsqu’il aura été voté à bulletin secret.

Enfin l’UNI Angers rappelle le noyautage dont sont victimes les étudiants angevins, comme l’a rappellé le président de l’Université de Nanterre-Parie X. En effet, de nombreuse personnes, lors de ces AG, ne sont pas issue de l’Université d’Angers.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !