L’UNI Angers dénonce des blocages déraisonnables et contre l’intérêt des étudiants

Par UNI Archives

Le 12 février 2009 à 19h31

Image L’UNI Angers dénonce des blocages déraisonnables et contre l’intérêt des étudiants

Je partage l'article

Aujourd’hui, à l’occasion d’une nouvelle Assemblée Générale menée en Faculté de Lettres par l’UNEF, le blocage a été reconduit.


Les étudiants grévistes emmenés par l’UNEF ont une fois de plus refusé la tenue d’un vote à bulletin secret, niant toutes les règles régissant la démocratie en France.
L’UNI Angers dénonce ce vote d’une minorité agissante qui pénalise une majorité silencieuse et soucieuse de sa réussite universitaire puis professionnelle.

L’UNI Angers rappelle l’illégalité de ce vote dangereux pour la sérénité du déroulement de l’année universitaire et dénonce fermement cette prise en otage de 5000 étudiants angevins dans le seul but de l’agitation politique.

Ainsi, l’UNI Angers souhaitant le bon déroulement de l’année universitaire demande que la Faculté de Lettres soit réouverte au plus vite.
L’UNI Angers exige de l’Université d’Angers une position forte contre ces blocages qui nuisent à l’image de notre Université et à la qualité de nos diplômes.

Enfin, l’UNI Angers rappelle que lors des blocages de l’an dernier, certains Présidents avaient eu le courage de faire intervenir les forces de l’ordre pour restaurer la liberté d’étudier.

L’UNI Angers demande donc à Monsieur Martina, le Président de l’Université, de prendre son courage à deux mains et à faire preuve de fermeté vis-à-vis des bloqueurs.

Angers, le 12 février 2009

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire