L’UNI Angers met un point sur le «i » de l’autonomie

Par UNI Archives

Le 19 octobre 2007 à 19h18

Image L’UNI Angers met un point sur le «i » de l’autonomie

Je partage l'article

L’UNI Angers (la droite universitaire) réagit aux actions menée par le collectif contre la loi d’autonomie des universités, qu’elle considère comme « la pire attaque depuis la reforme Devaquet ». Déjà présente lors de la première AG, l’UNI Angers avait alors dénoncée les propos mensongers et souvent haineux tenus par les intervenants. Ce sont les mêmes mensonges qui sont arboré dans l’article paru dans le Courrier de l’Ouest du mardi 16 octobre 2007.

L’UNI Angers rappelle l’existence d’un site internet crée de son initiative : www.autonomiedesuniversites.fr , afin d’informer toute personne intéressée par cette reforme de l’enseignement supérieur et de la recherche.

L’UNI Angers rappelle aussi que cette loi concerne essentiellement une reforme de la gestion administrative des universités, minée aujourd’hui par un excès de démocratie empêchant toute gouvernance claire de la part des présidents d’universités. Notamment du fait d’un conseil d’administration trop étoffé (62 personnes à Angers) qui la loi ramène à 30 personnes maximum. Cette loi, par ailleurs, a eu le souci de préserver la proportion des personnes représentée, afin de garantir à la fois la démocratie universitaire et une efficacité accrue.

La participation des entreprises ne constitue en aucun cas une menace pour l’université. Au contraire, elle accroit l’intérêt des entreprises pour les établissements universitaires, principal lieu de formation des futurs salariés. De plus, ce financement se faisant de manière indirect, par le biais de fondation, garantie l’impossibilité d’un retour pécuniaire sur investissement et la préservation de filières dites « pures » ou à vocation de recherche.
Enfin, l’augmentation des frais d’inscription est du ressort du CNESER et n’a rien à voir avec cette reforme. L’UNI Angers, rappelle qu’elle est représentée au CNESER, au même titre que plusieurs organisations étudiantes et/ou professorales.

L’UNI Angers reste vigilant à toute attaque à l’encontre d’une loi nécessaire à une université de qualité

Angers, le 16 octobre 2007

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire