L’UNI Angers présente pour féliciter les ministres du courage leurs reformes de l’Education Nationale

Par UNI Archives

Le 25 août 2008 à 19h07

Image L’UNI Angers présente pour féliciter les ministres du courage leurs reformes de l’Education Nationale

Je partage l'article

Comme annoncé dans la presse locale, le Premier Ministre, François Fillon, et son ministre de l’Education Nationale, Xavier Darcos, sont venus visiter l’école primaire Antoine de Saint Exupéry à Avrillé. Ensuite, le Premier Ministre a rencontré Marc Laffineur à la mairie d’Avrillé, puis prononcé, en compagnie des élus locaux, un discours rappelant ses principales mesures pour améliorer qualitativement l’utilisation des fortes dotations budgétaires de la France en termes d’instruction publique.


A chaque étape de la visite ministérielle, les militants de l’UNI Angers étaient présents pour rappeler leur soutien à l’action gouvernementale, notamment en matière d’Education Nationale.

Rentrée politique avant l’heure, ce fut l’occasion pour Marie Robineau, responsable UNI Lycée Angers, d’échanger quelques mots de soutien et de félicitation avec le ministre de l’Education Nationale qu’elle avait rencontrée à deux reprises l’année passée pour évoquer la réforme du Lycée.

Par ce soutien réaffirmé à nos gouvernants, l’UNI Angers espère voir les réformes se poursuivre. L’UNI Angers veillera à leurs différentes applications dans nos territoires. Le soutien scolaire mais également le service minimum d’accueil, l’autonomie des universités et la suppression de la carte scolaire.

Ainsi l’UNI Angers demande aux élus locaux de prendre leurs responsabilités et d’utiliser les nombreux outils que le Gouvernement leur fournit pour servir de leurs administrés.

Angers, le 25 août 2008

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Pétition : contre la mise en place du burkini dans les piscines municipales de Grenoble !

Article lié -

Inscription pour la conférence de l’UNI Strasbourg

Article lié -

(VIDEO) Des militants de l’UNI Grenoble agressés en pleine rue par des militants d’extrême-gauche !