L’UNI Bretagne demande l’intervention des forces de l’ordre

Par UNI Archives

Le 20 avril 2018 à 15h23

Image L’UNI Bretagne demande l’intervention des forces de l’ordre

Je partage l'article

Notre université de Rennes 2 est depuis plus d’un mois une zone de non-droit. Depuis des semaines, les étudiants se mobilisant courageusement, interviennent en AG, écrivent au président de l’université pour leur exprimer leur vive inquiétude. Olivier David a demandé à la communauté universitaire de le soutenir dans l’exercice de sa responsabilité : c’est chose faite. A présent, il doit agir !

Les examens et donc l’avenir de milliers d’étudiants sont mis en péril, la situation est urgente. L’illégitimité de ces blocages et des AG au cours desquelles ils sont votés n’est plus à démontrer. Les témoignages des étudiants dénonçant un climat délétère, les menaces, les violences à l’égard des personnes et les dégradations matérielles se multiplient ; sont suffisamment d’éléments permettant de motiver une action forte. Toutes les voies de négociations ont été épuisées.

Face au refus du dialogue de la part des bloqueurs, il ne reste qu’une seule solution. Nous demandons au président de Rennes 2 de solliciter l’intervention des forces de l’ordre comme cela a été fait à Tolbiac : afin que les étudiants reprennent possession de leur université, pour que le droit, les libertés d’expression, d’aller et venir soient rétablis, Olivier David sera soutenu dans cette démarche.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !