L’UNI condamne l’occupation de Sciences Po par l’extrême-gauche

Par UNI SciencesPo

Le 10 décembre 2023 à 15h48

UNI

Je partage l'article

En pleine période de révision, les étudiants de Sciences Po sont une nouvelle fois condamnés par les volontés d’une minorité d’étudiants d’extrême-gauche. Hier, après avoir imposé le départ de toute voix dissonante au sein de son assemblée générale, quelques étudiants d’extrême-gauche ont voté l’occupation de Sciences Po. L’action de ces quelques militants fait suite aux parutions récentes des accusations de violences conjugales à l’encontre du directeur de l’école. Passant outre tout principe démocratique, niant la chronologie et les principes les plus élémentaires en matière de justice et refusant d’entendre le besoin de climat serein à l’aube des examens, l’extrême-gauche se met à nouveau à dos une grande partie de la communauté de Sciences Po qui refuse de subir leurs actions illégales. Une fois de plus, l’image de notre école et de ses étudiants est mise à mal par une minorité.

Nous condamnons cette occupation et appelons l’administration de Sciences Po à une réaction ferme et immédiate à l’égard des fauteurs de troubles.

Nous réagissions le 8 décembre dernier sur le plateau du Figaro TV IDF (lien ci-dessous).

https://video.lefigaro.fr/figaro/video/inquietude-des-salles-de-spectacles-pour-les-jo-mathias-vicherat-spectacle-de-paul-taylor-toute-lactualite-dans-bienvenue-en-ile-de-france/

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

L’UNI demande à ce que l’extrême-gauche cesse immédiatement de bloquer Sciences Po Grenoble

Article lié -

L’UNI menacée pour avoir dénoncé le port du voile intégral à l’Université de lille

Article lié -

Élections Crous : L’UNI se présente partout en France pour défendre le mérite et les classes moyennes et s’opposer aux listes gauchistes et islamistes