L’UNI dénonce les méthodes sauvages des grévistes et propose l’instauration du « ticket restaurant étudiant »

Par UNI Archives

Le 20 décembre 2006 à 14h26

Image L’UNI dénonce les méthodes sauvages des grévistes et propose l’instauration du « ticket restaurant étudiant »

Je partage l'article

L’UNI (la droite universitaire) déplore les méthodes employées par le personnel ouvrier du CROUS en grève pour faire valoir ses revendications.


La fermeture subite du restaurant universitaire Amerigo Vespucci et les barrages filtrants à l’entrée du restaurant République ont fait des étudiants les otages d’une minorité de grévistes.

Au-delà des protestations des personnels du CROUS, une évidente réalité apparaît : la restauration étudiante est une cause principale du déficit des CROUS. Il est donc urgent de repenser l’offre de restauration étudiante en libéralisant cette dernière. La libéralisation de l’offre de restauration étudiante permettra aux CROUS de concentrer leurs efforts sur le logement étudiant et l’aide sociale étudiante.

Repenser l’offre de restauration étudiante par la création d’un « ticket restaurant étudiant »

Afin de garantir aux étudiants l’accès permanent à une offre de restauration d’un montant raisonnable, l’UNI propose la création du « ticket restaurant étudiant ».
Le ticket restaurant étudiant fonctionnera sur le modèle du ticket restaurant entreprise.D’un prix similaire à celui d’un ticket resto-u (soit 2,75 euros), le « ticket restaurant étudiant » aura une valeur commerciale équivalente au double de sa valeur d’achat.

Actuellement, le coût réel d’un repas au CROUS revient quasiment au double du prix que chaque étudiant paye pour un ticket resto-u (2,75 euros). La différence est d’ores et déjà prise en charge par le CROUS. Il ne s’agit donc pas d’une promesse irréalisable dans la mesure où le « ticket restaurant étudiant » sera financé exactement de la même façon que le ticket resto-u.

Le « ticket restaurant étudiant » pourra aussi bien être utilisé dans la restauration universitaire (resto-u, cafétérias, etc….) que dans la restauration privée, c’est-à-dire auprès de tous les établissements (restaurant, sandwicherie, fast-food, boulangerie, brasserie, etc….) ayant passé une convention avec le CROUS.

Le « ticket restaurant étudiant » constitue une nouvelle offre de restauration apportée aux étudiants, complémentaire de l’offre existante. Il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir pour l’avenir des restos-u qui continueront d’exister avec le « ticket restaurant étudiant » puisque celui-ci pourra être utilisé comme moyen de paiement pour y déjeuner. Grâce au « ticket restaurant étudiant » chaque étudiant aura désormais le choix de déjeuner là où bon lui semble et ce pour le même prix qu’un ticket resto-u.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !