L’UNI dénonce l’occupation illégale du campus Croix-Rouge

Par UNI Archives

Le 18 septembre 2017 à 18h04

UNI

Je partage l'article

Dimanche 17 septembre, au matin, avec l’aide d’associations « humanitaires » et de l’UNEF, plusieurs dizaines de migrants se sont installés sur le Campus Croix-Rouge de l’Université de Reims Champagne-Ardenne obligeant ainsi le président de l’Université à fermer le campus jusqu’à nouvel ordre au motif que « la sécurité du domaine universitaire n’est plus assurée ».

Ce sont plus de 8 000 étudiants qui se retrouvent ainsi privé d’accès au campus et à leurs cours. Nous rappelons que la liberté d’étudier est un droit et qu’elle ne doit pas être confisquée par quelques activistes d’extrême-gauche qui n’hésitent pas à instrumentaliser la douloureuse situation des migrants.

L’UNI demande au président de l’Université et à la Préfecture de prendre les mesures nécessaires afin d’accueillir, à nouveau, les étudiants et le personnel de l’Université.
De plus, l’UNI demande que des sanctions disciplinaires soient adoptées à l’encontre des étudiants qui se sont introduit et ont occupé le campus de manière illégale.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !