L’UNI estime les étudiants rassurés

Par UNI Archives

Le 1 juillet 2007 à 16h11

Image L’UNI estime les étudiants rassurés

Je partage l'article

Anne-Laure BLIN est « globalement assez satisfaite ». La représentante régionale de l’UNI, le syndicat étudiant qui s’affiche sans complexe comme « la droite universitaire», estime que les étudiants ont été « rassurés » par Nicolas SARKOZY, le président de la République. « Les modifications obtenues viennent principalement des propositions de l’Uni », observe l’étudiante en Droit, inscrite à Nancy 2.

Deux points la touchent. Les conseils d’administration
devraient voir leur nombre augmenter, le projet de loi initial prévoyait vingt personnes tout compris. La sélection à l’entrée en master est remise à plus tard. « C’est un sujet qui mérite d’être approfondie, note Anne-Laure BLIN, mais il faut se pencher dessus.» La jeune femme souhaite que le projet de loi soit encore amélioré à l’occasion du débat parlementaire. « L’autonomie, que ce soit de budget, dans la politique immobilière ou dans la gestion des personnels, est la seule chose qui permette de sauver l’université française. Elle n’a pour l’instant aucune marge de manoeuvre. » Sur la question des droits d’inscription, le syndicat veut laisser le choix aux présidents d’université. « Il faut adapter la qualité du diplôme avec la modulation des droits d’inscription, explique Anne-Laure BLIN, toute augmentation doit avoir une contrepartie. »

En Lorraine, l’UNI est l’un des syndicats étudiants représentatifs dans les instances des quatre universités. Il est également présent au CROUS. La droite universitaire revendique 250 adhérents.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire