L’UNI et le MET font leur rentrée en Vendée !

Par UNI Archives

Le 30 septembre 2010 à 1h21

UNI

Je partage l'article

3648166626.jpg

Les étudiants de l’UNI et du MET – Mouvement des Etudiants, premier mouvement des étudiants et lycéens de Vendée, organisaient hier soir au Grand Café de La Roche-sur-Yon leur premier café-débat de la rentrée.

C’est devant un parterre d’étudiants attentifs et sous le patronage de l’ancien Recteur Armel Pécheul, Vice-Président de l’UNI, que le responsable départemental de l’UNI et du MET pour la Vendée, Gonzague de Chantérac, a présenté mardi soir au Grand Café l’UNI à l’occasion de leur soirée de rentrée.

Mouvement créé en réaction aux manifestations de 1968, l’UNI rassemble « tous ceux (lycéens, étudiants, enseignants, socio-pro, retraités…) qui s’intéressent aux problèmes de l’enseignement et de la recherche et qui souhaitent promouvoir la connaissance et la culture auprès de l’ensemble des français » a ainsi rappelé Gonzague de Chantérac. « L’UNI milite pour une société de liberté, de responsabilité et de mérite ».

1853932371.jpg

Présente à cette soirée, Solène Bouyé, membre du Bureau National du MET – Mouvement des Etudiants a rappelé les raisons de la création de ce nouvel acteur du syndicalisme étudiant, qui rassemble la branche étudiante de l’UNI, mais également 19 autres associations étudiantes. Gonzague de Chantérac, poursuivant cette présentation, a rappelé les deux récentes victoires du MET : le maintien de la possibilité de cumul des APL et de la demie-part fiscale, ainsi que l’acquisition de la représentativité nationale avec 1 élu au CNESER en juin dernier. Un record historique pour un mouvement aussi jeune.

La soirée s’est poursuivie autour d’une intervention de Freddy Roy, ancien assistant parlementaire du ministre vendéen Philippe Mestre, consultant dans une entreprise de communication et enseignant en communication publique et politique (Universités de Paris 13, Versailles Saint-Quentin et Nantes, ainsi qu’à l’IUT de La Roche-sur-Yon) autour de la communication politique. Importance des médias traditionnels, concurrence des nouveaux réseaux sociaux, poids des mots, contexte économique, crises politiques, les jeunes militants ont eu le droit à un large panorama avant de poser leurs questions à l’intervenant. Les échanges se sont poursuivis autour d’un verre qui permit de faire plus ample connaissance avec les nouveaux militants.

cliche_2010-09-27_21-47-11.jpg

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !