L’UNI Franche-Comté demande une rémunération pour les étudiants en maïeutique mobilisés face au COVID-19

Par UNI Archives

Le 7 avril 2020 à 13h37

UNI

Je partage l'article

🚨 Après l’effort fourni par la Région Bourgogne-Franche-Comté pour les étudiants aide-soignant, ambulanciers, infirmiers, et masso-kinésithérapeutes et par le CHU pour les étudiants en médecine qui va dans le bon sens.

Mais il semblerait que les étudiants sages-femmes ne soient concernées par aucune des décisions précédemment citées. C’est pourquoi l’UNI Besançon, l’UNI Bourgogne et le CES – Collectif des Etudiants en Santé demandent une juste rémunération pour récompenser le travail de nos étudiants de la filière maïeutique engagés dans la lutte contre l’épidémie. 💊 #COVID19

92258882_1919066144890314_4019553677785169920_n.jpg

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Appel au blocage des lycées par l’extrême-gauche : L’UNI demande au gouvernement la tolérance zéro pour les fauteurs de trouble.

Article lié -

La Sorbonne prend le relais de Sciences Po Paris

Article lié -

L’UNI devant Sciences Po pour dénoncer la venue de Jean-Luc Mélenchon