L’UNI Grenoble demande à ce que le Lycée Argouges n’utilise pas l’argent public à des fins idéologiques 

Par UNI Grenoble

Le 25 juillet 2022 à 18h20

UNI

Je partage l'article

Ce lundi 25 juillet 2022, un compte-rendu d’une réunion portant sur la transidentité qui s’est déroulée au lycée Argouges le 22 juin dernier a été transmis à l’UNI Grenoble. Dans celui-ci, il est notamment question de construire des toilettes non-genrées dans chaque bâtiment de l’établissement, de mettre en place une semaine LGBT ou des associations interviendront dans les classes ou encore de proposer un étage d’internat mixte. Evidemment, tout cela sera financé par l’argent des Français alors même que cela contrevient à la neutralité du service public. 

Ça n’est pas la première fois qu’un établissement scolaire grenoblois est touché par ce type de propagande. On se souvient notamment d’Eric Piolle qui dès 2020 a fait réorganiser la cour de récréation du groupe scolaire Clémenceau afin de la « dégenrer ». A l’échelle nationale, le site web de l’association SOS Homophobie qui se félicite d’être intervenue dans plus de 3 318 classes depuis l’année scolaire 2018-2019, permet de nous donner une idée de l’ampleur de cette propagande. 

L’UNI Grenoble demande à ce que l’argent public ne soit pas utilisé à des fins idéologiques comme le propose le Lycée Argouges mais soit plutôt utilisé afin de permettre aux élèves d’accéder à un meilleur apprentissage. 

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Ateliers musicaux interdits aux hommes à l’université rennes 2 : l’UNI dans la presse pour dénoncer ce scandale !

Article lié -

L’Université Rennes 2 met en place des ateliers musicaux interdits aux hommes ! 

Article lié -

Vidéo : L’UNI sur CNEWS pour évoquer la rentrée et le communautarisme islamique à l’université !