L’UNI-Lycée dénonce les blocages et les débordements en marge de la grève des fonctionnaires

Par UNI Archives

Le 10 octobre 2017 à 19h19

UNI

Je partage l'article

Ce matin, plusieurs établissements ont été bloqués par des lycéens syndiqués en marge de la journée de grève des fonctionnaires. Les pompiers ont même dû intervenir en nombre pour éteindre des feux de poubelles qui avait été déclenché devant l’entrée des lycées à Paris.

L’UNI-Lycée condamne l’instrumentalisation des lycéens à des fins politiques, ainsi que la prise en otage des lycéens organisée par une minorité ultra-politisée. Cette grève des fonctionnaires ne concerne en aucun cas les lycéens.

L’UNI-Lycée demande aux proviseurs des lycées concernés de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire ré-ouvrir leurs établissements, afin que les lycéens souhaitant travailler puissent reprendre les cours. Nous attendons aujourd’hui la plus grande fermeté de la part du ministre à l’encontre des agitateurs qui empêchent le bon déroulement des cours.

Les lycéens qui souhaitent aller en cours et réussir ne sont pas grève et ont besoin de lycées ouverts et accessibles.

L’UNI-Lycée continuera de défendre les lycéens et leur liberté d’étudier !

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !