L’UNI-Lyon dans « 20 minutes » à propos des AG et de l’éventuel blocage

Par UNI Archives

Le 8 novembre 2007 à 20h02

Image L’UNI-Lyon dans « 20 minutes » à propos des AG et de l’éventuel blocage

Je partage l'article

Pour le principe d’une grève, mais contre le blocage. Entre cent et cent cinquante étudiants de Lyon-II et Lyon-III se sont réunis hier en assemblée générale sur les quais (7e), pour savoir quelle orientation donner au mouvement de contestation sur la loi Pécresse instaurant l’autonomie des universités. Pas assez nombreux pour voter un éventuel blocage, les étudiants, qui réclament l’abrogation de la loi, se sont dits favorables à une manifestation étudiante le 14 novembre, le même jour que celle des cheminots pour les régimes spéciaux, et à une mobilisation le 20 novembre. « Ce sont les balbutiements du mouvement », reconnaît Jonathan Heurguier, militant de l’Unef. « Avant de bloquer les universités, il faut d’abord penser à construire la grève », remarque-t-il. Dans l’amphithéâtre de Lyon-II, où la direction avait interdit toute caméra de filmer pour « ne pas envenimer la situation », les étudiants paraissaient encore effectivement divisés.
Dans un communiqué, l’UNI, la droite universitaire, dénonçait « cette parodie de consultation » et un éventuel blocage. Une nouvelle assemblée générale est prévue aujourd’hui à 11 h 30 sur le campus de Bron.

20 minutes, 08/11/2007

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Pétition : CONTRE l’écriture inclusive obligatoire à l’Université Clermont Auvergne !

Article lié -

L’UNI vent debout contre l’écriture inclusive à l’université Clermont Auvergne

Article lié -

Tribune de l’UNI – «Contrairement à certains diplômés d’AgroParisTech, nous, étudiants, croyons à la science et au progrès»