L’UNI Paris 1 condamne le saccage de Tolbiac

Par UNI Archives

Le 3 novembre 2007 à 21h09

Image L’UNI Paris 1 condamne le saccage de Tolbiac

Je partage l'article

Alors que l’administration avait décidé à titre préventif de fermer le site de Tolbiac de l’Université Paris 1, une soixantaine de personnes, emmenées par des militants d’extrême gauche (Unef-Tolbiac, Sud, FSE et CNT) dont la plupart extérieures à l’université, ont pénétré de force dans l’enceinte du site, afin de le bloquer.

Escaladant les grilles, ces activistes ont arraché les cadenas et ont tenté de découper les portes à la scie sauteuse. Une vingtaine d’étudiants, qui tentaient de défendre la liberté d’étudier et de s’opposer aux blocages, a violemment été prise à parti et agressée physiquement. Des insultes et des menaces ont été proférées. Des étudiants de confession juive ont par ailleurs été victimes d’insultes antisémites de la part des bloqueurs.

L’UNI condamne de tels agissements. L’UNI demande que la liberté d’étudier et la sécurité des étudiants soient enfin garanties à Tolbiac et demande ainsi un rendez-vous avec le président de l’université afin d’évoquer avec lui les mesures qu’il compte prendre.

Par ailleurs, l’UNI soutient les initiatives visant à garantir la liberté d’étudier. Face à ces événements, l’UNI met en place une aide juridique (aidejuridique at uni.asso.fr) avec des lettres types et des recours type pour tous ceux qui souhaitent retrouver le chemin des amphis dans les plus brefs délais.


Rejoignez les anti-blocage de Paris 1 sur Facebook

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !